fbpx
Info-nego-SectPublic

Info Négo 02-2021

La négociation est débutée depuis plus d’un an à la table centrale et le gouvernement n’a fait aucun mouvement quant à son cadre financier, et ce, malgré les multiples rencontres de négociation et le dernier dépôt syndical global du 22 juillet 2020 qui visait à relancer le processus de négociation et tenter d’en arriver à une entente avant la rentrée scolaire de l’automne.

Bien que les canaux de communication soient maintenus avec le Conseil du trésor, force est de  constater qu’aucun des enjeux identifiés par la partie syndicale, que ce soit l’implantation d’une nouvelle structure salariale à la 3e année de la convention collective, les différentes primes prévues à la convention collective, l’augmentation de la contribution de l’employeur aux assurances collectives… n’a fait l’objet d’une entente entre les parties;

Alors que le contexte est extrêmement difficile pour les membres des syndicats affiliés à la FTQ dans les secteurs de la Santé et des Services sociaux et de l’Éducation, la plus récente étude de l’Institut de la statistique du Québec démontre que l’écart se creuse encore davantage avec les autres groupes de personnes salariées au Québec. Il est temps d’obtenir une juste reconnaissance!

 

L’intensification des actions de mobilisation et de visibilité

Devant le refus obstiné du gouvernement de bonifier ses offres, il est temps de se mobiliser.

Dans les prochaines semaines, vous serez appelés à poser diverses actions pour faire entendre votre mécontentement. Vos équipes de négociation ont besoin que vous vous fassiez entendre afin d’avoir l’appui nécessaire pour enfin arriver à une entente satisfaisante.

Votre participation aux moyens de pression est importante, malgré la fatigue et l’épuisement que vous vivez en cette période de pandémie. Par ailleurs, nos équipes de mobilisation rivalisent d’imagination afin de  vous proposer une intensification des moyens de pression en tenant compte de cette réalité.

 

La Coordination FTQ du secteur public encadrera les actions suivantes :

  • Rencontres avec des personnes élues membres du gouvernement pour dresser un bilan de la situation dans les secteurs de la Santé et des Services sociaux et de l’Éducation et demander des actions immédiates. Assurer une visibilité médiatique régionale et organiser simultanément des « caravanes de solidarité » Santé et Services sociaux – Éducation;
  • Réalisation de capsules vidéo sur les principaux enjeux de la négociation;
  • Campagne de visibilité via les médias sociaux et nouvelle campagne radio mettant en valeur le travail de nos membres en Santé et Services sociaux et en Éducation (sur plusieurs plateformes);
  • Actions ciblées de perturbation et visibilité tout en minimisant les impacts sur la population en général;
  • Tenue de trois (3) semaines thématiques visant la mise en valeur du travail de nos membres et exposant leurs conditions de travail;
  • Planification d’une journée de mobilisation nationale intersyndicale pour marquer la première année d’échéance des conventions collectives (possiblement le ou vers le 31 mars 2021), en tenant compte du contexte et des contraintes sanitaires;
  • Campagne de visibilité terrain;
  • Toutes autres actions planifiées par le comité de mobilisation de la FTQ et entérinées par la Coordination FTQ.

 

Allons-nous vers la grève ?

À ce moment-ci, nous souhaitons ne pas avoir à nous rendre au moyen ultime que constitue la grève. Nous savons que, déjà en temps normal, la grève est un passage difficile pour nos membres du réseau de la santé et des services sociaux. Nous comprenons aisément qu’en ce moment, l’idée soit loin d’être réjouissante. Toutefois, puisque nous cherchons d’abord et avant tout à convenir d’un contrat de travail qui sera à la hauteur de vos attentes, nous n’écartons pas la possibilité de vous consulter plus tard au printemps sur la volonté de tenir jusqu’à cinq jours de grève dans les mois à venir. Cependant, soyez assurés que vous serez consultés en assemblée générale avant d’en arriver à ce moyen de pression ultime.

De plus, à la FTQ, nous jugeons que si nous devons exercer notre droit de grève, celui-ci devra s’exercer en concertation avec d’autres organisations syndicales du milieu de la santé; c’est par cette unique façon que l’impact d’une grève soumise à la Loi sur les services essentiels pourra être suffisant et assurer une satisfaisante conclusion du processus de négociation.

Soyez assurés que si nous venons à déterminer que la grève est le moyen ultime nécessaire, nous considérerons la situation sanitaire et le nouveau cadre légal concernant les services essentiels avant de vous consulter sur un vote de grève. Votre sécurité et vos intérêts seront nos guides au cours des prochains mois.

 

INVITATION

Pour en savoir plus sur les discussions aux tables de négociation et sur les moyens de pression à venir, le SQEES-298 (FTQ) vous invite à l’une des deux séances d’information suivantes par visioconférence :

  • Mercredi 10 février à 12 h
  • Mercredi 10 février à 19 h

 

Pour participer à l’une ou l’autre de ces rencontres, veuillez vous informer auprès de votre exécutif syndical local pour avoir les accès aux vidéoconférences Zoom.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn