Retour à la table de conciliation pour les plaintes du maintien de l’équité salariale 2010

26/06/2019 —Categories : Public sector

Montréal, 17 juillet 2019 - Retour à la table de conciliation pour les plaintes du maintien de l’équité salariale 2010

À la suite des modifications apportées à la Loi sur l’équité salariale le 10 avril dernier, la CNESST a dernièrement interpellé l’ensemble des syndicats du secteur parapublic qui ont des plaintes dans le cadre du maintien de l’équité salariale de 2010. Cette rencontre avait pour but de nous expliquer les impacts de la Loi modifiée sur les plaintes de 2010. De plus, la commission avait l’obligation de proposer aux parties un processus de médiation à compter du 9 juillet 2019.


Plusieurs questions ont été soulevées lors de cette rencontre entre autres sur le processus d’enquête actuel. La commission nous a informés que le processus d’enquête pour les plaintes de 2010 était suspendu le temps de la médiation afin de voir s’il y avait possibilité d’entente entre les parties et que le processus reprendrait s’il demeurait des catégories d’emploi en plainte.


Le processus de médiation sera d’une durée de 120 jours avec une possibilité de prolongation de 60 jours. Le secrétariat du Conseil du trésor a accepté de participer au processus. Tel que nous vous l’avons toujours mentionné, s’il y avait une occasion pour s’asseoir avec le nouveau gouvernement afin de tenter de régler le maintien de l’équité salariale 2010, les affiliés de la FTQ y participeraient.


Donc, nous vous annonçons que le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau – Québec (SEPB) et le Syndicat québécois des employées et employés de service, section locale 298 (SQEES-298) participeront au processus de médiation proposé par la CNESST. Nous vous tiendrons informé des développements en cours de travaux.


26/06/2019 —Categories : Public sector