Humanisons nos tâches

17/05/2018 —Categories : Campagnes, Public sector

Montréal, jeudi 17 mai – Le Syndicat québécois des employées et des employés de service (FTQ) lance aujourd’hui une nouvelle campagne auprès de ses membres du réseau de la santé et des services sociaux : Humanisons nos tâches.

« Les travailleuses et les travailleurs du réseau sont à bout de souffle et épuisés. Nous connaissons ce constat, mais aujourd’hui nous fournissons à nos membres un outil syndical précieux qui permettra, nous le souhaitons, de régler le problème en le quantifiant et en utilisant les dispositions prévues à la convention collective », explique Sylvie Nelson, présidente du SQEES-FTQ.

En effet, la convention collective du SQEES-FTQ prévoit à l’article 33 que les travailleuses et les travailleurs peuvent formuler une plainte de fardeau de tâches. Par la suite, le syndicat interpelle l’employeur en comité de relations de travail pour tenter de trouver une solution au fardeau de tâches et en cas de non-résolution de la situation, faire appel à la procédure d’arbitrage.

« Un fardeau de tâches trop lourd amène une panoplie de conséquences néfastes pour le personnel de la santé et des services sociaux : une cadence de travail insoutenable, des heures supplémentaires dont plusieurs obligatoires, des non-remplacements qui laissent des soins en deçà des services essentiels, de l’épuisement, des accidents de travail, de l’absentéisme… C’est un cercle vicieux qu’il faut briser. Ce qui n’est pas sans conséquence sur le recrutement du personnel, mais aussi sur sa rétention. Au final, c’est le service à la population, les usagers, qui en souffrent », explique Sylvie Nelson.

Le SQEES a mis en ligne un formulaire de fardeau de tâches pour ses membres au taches.sqees.ca afin de faciliter la collecte quotidienne d’informations sur la réalité que ses membres vivent au quotidien sur le terrain.

« Nous invitons tous nos membres du réseau de la santé et des services sociaux à remplir quotidiennement ce formulaire qui prend moins de cinq (5) minutes. Plus nous aurons d’information, plus nous serons à même de faire les représentations qui s’imposent pour enfin trouver des solutions aux problèmes que vivent les membres du SQEES-FTQ », conclut Mme Nelson.

Le SQEES-FTQ représente 25 000 membres partout au Québec, majoritairement dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il est le plus grand syndicat dans le secteur des résidences privées pour personnes âgées en plus d’être un chef de file dans la syndicalisation des travailleuses et des travailleurs de l’économie sociale et des OSBL. Il est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus de 600 000 membres.


17/05/2018 —Categories : Campagnes, Public sector