à Propos

Le Syndicat québécois des employées et employés de services, section locale 298 (FTQ) représente 25 000 membres partout au Québec, majoritairement dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il est le plus grand syndicat dans les résidences privées pour personnes âgées et est présent dans les CPE et la production de biens et de services. Il est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus de 600 000 membres.

Un syndicat

Nos services

Une équipe de personnes conseillères qui soutiennent les membres des comités exécutifs locaux dans la défense des droits des travailleuses et travailleurs.

Un service juridique et de plaideurs qui vous représentent lors d’auditions devant différents tribunaux administratifs.

  • ARBITRAGES
  • CSST
  • ASSURANCE CHÔMAGE

Un service de formation syndicale qui offre aux membres des comités exécutifs un ensemble de moyens permettant de répondre adéquatement aux besoins de leurs membres.

Un comité de négociation provinciale élu par les membres du secteur public.
Nous offrons un soutien technique et professionnel pour la préparation des demandes et de la négociation des conventions collectives pour le secteur privé.

Nos valeurs

  • Promouvoir les intérêts professionnels de ses membres et oeuvre à la promotion sociale, économique, culturelle et politique de ces derniers.

  • Défendre le principe du syndicalisme libre.

  • Travailler à l’expansion du syndicalisme, de manière à faire bénéficier de son action un nombre toujours croissant de travailleuses et de travailleurs.

  • Combattre tout discrimination pour les raisons de race, de couleur, d’origine ethnique et nationale, de condition sociale, de langue, de sexe, de grossesse, d’orientation sexuelle, d’état civil, d’âge, de croyances religieuses ou de leur absence, d’opinions publiques, d’handicap ou d’utilisation de quelque moyen pour pallier au handicap.

  • Travailler à instaurer au Québec un régime de justice sociale, de dignité de l’individu et de liberté démocratique.

 

NOTRE HISTOIRE

Le Syndicat québécois des employées et employés de service, section locale 298 (FTQ) est né le 16 avril 1946. C’est à ce moment qu’un groupe de 12 préposés à l’entretien ménager fondèrent le « Building Service Employees Union ». La même année, des travailleuses et travailleurs d’un hôpital se joignaient à eux. Dès 1960, notre Syndicat représentait 4000 membres.

En 1966, l’Union continue son expansion en recrutant des membres dans les édifices à bureaux. À cette époque, elle recrute avec tant de succès dans les hôpitaux et les centres privés qu’en 1969, les membres œuvrant dans le secteur des affaires sociales (santé et services sociaux) constituent la majorité. On adopte alors la nouvelle appellation « Union des employés de service, local 298 (FTQ) ».

Au début des années 1970, des travailleuses et travailleurs des commissions scolaires commencent à adhérer au Syndicat. Graduellement, s’y ajouteront des membres des secteurs de la restauration, de l’hôtellerie, du transport scolaire, du transport adapté et de différentes industries.

En 1993, dans le cadre du Congrès, notre nom est à nouveau changé afin de tenir compte de la féminisation et de la francisation. Nous devenons officiellement le « Syndicat québécois des employées et employés de service, section locale 298 (FTQ) ».

Notre congrès de mai 2000 a marqué un nouveau pas vers une plus grande démocratisation de nos instances.  Depuis ce temps, chaque unité de base est représentée au sein du Conseil général, l’instance décisionnelle entre les congrès. Cette large instance regroupe jusqu’à 300 personnes qui ont le mandat de représenter les 25 000 membres de notre Syndicat.

En 2003, le Parti libéral du Québec prend le pouvoir à l’Assemblée nationale. Une série de lois antisyndicales ont alors été adoptées, sous bâillon. Plus particulièrement, la tristement célèbre Loi 30 sur la fusion des accréditations syndicales dans le secteur de la santé et des services a durement touché le SQEES-298 (FTQ). Depuis ce temps, nous avons travaillé très fort, et nous sommes fiers d’avoir repris le terrain perdu. Aujourd’hui, notre organisation se trouve en parfaite santé, plus efficace que jamais !